• w-facebook

Créé avec Wix.com

En direct de Guinée, voici l'histoire de ce beurre de karité d'exception

Les noix sont ramassées après un long et dangereux périple en brousse de 7kms (obligation Ecocert afin d'éviter que des produits utilisés pour des cultures maraîchères puissent contaminer les noix).

 

Elles sont ensuite trempées dans l'eau pour les débarrasser de leur pulpe et de leur coque, puis elles sont séchées, broyées (souvent au pilon) et passées dans un moulin pour obtenir une pâte. 
La pâte est alors mélangée en ajoutant de l'eau au fur et à mesure (à des températures différentes), puis barattée.

Progressivement le beurre de karité remonte à la surface.

Lorsque tout le karité est remonté en surface, il est récupéré puis lavé une dizaine de fois 
pour être débarrassé de ses impuretés.


La situation géographique de ces arbres, en altitude et aux sources du fleuve Niger, donne à cette noix la particularité de contenir 75% d'huile contre 50% habituellement pour les noix cultivées dans d'autres contrées.

C'est la raison pour laquelle ce beurre de karité est vraiment exceptionnel.